Un serpent un vélo et une trouille bleue.

Ce matin, je vais à l’école (seule) sur mon vélo. Le chemin devant chez nous est « la route chocolat » ainsi nommée car c’est comme du chocolat fondu : pleine de boue et de flotte. On la prend tous les jours, dans les deux sens, à vélo à moto… mais surtout à vélo. Il y a dans les trous d’eau, toutes sortent de bestioles, grenouilles, poissons, … la vie se développe, c’est normal.

Des serpents, j’en ai vu quelques uns ici, des verts, des noirs, des argentés, des colorés. J’aime bien les observer, je suis ainsi. Ils font leur vie, je fais la mienne. Ils sont utiles pour l’équilibre de la nature. Sans eux pulluleraient les rats et autres rongeurs.

Cette fois ci, je roule donc, et un grand, très grand spécimen déboite de ma gauche et traverse juste devant moi. Il est grand, vraiment très grand (2,5 m au bas mot) et il est coloré. Je ne pense pas que ce soit un cobra, mais plutôt un rat’s snake. (un serpent qui mange les rats, inoffensif pour l’homme)

Réflexe ! Je freine pour l’éviter. mais il fait de larges serpentins pour avancer (normal pour un serpent) et je m’arrête pile dessus ! Le pauvre est coincé. Du coup, il se redresse pour se dégager…. j’ai vraiment eu la peur de ma vie !

Je suis tombée à terre, terrifié de me faire mordre. Le vélo est tombé dessus, il a eu un peu de mal à se dégager, mais s’est vite sauvé dans le fossé rempli d’eau le plus proche… c’est sûr il a du avoir aussi peur que moi !

J’en suis pour une robe toute déchirée…quelques bleus sur les fesses (pas grave c’est rembourrées !) et une trouille bleue !

Mes amis, vivre au Cambodge peut parfois être une vrai aventure !!! j’ai eu la peur de ma vie…

Pour les photos, désolé mais je n’ai pas eu une seule seconde pour penser sortir mon appareil ! :)
J’ai recherché une photo de l’animal… il est vrai que je ne suis pas sure de moi à 100% , mais je pense que c’est celui ci:


Voici notre « chocolate road » = la route « chocolat »


Pour vous dire l’utilité des serpents : à Hanoi, donc au Vietnam, une demande a été faite des autorités d’arrêter de manger (et donc de tuer) tous les serpents. Car avec leur disparition, la ville s’infestait de rats.

Sophal m’assure qu’en circulant avec un citron sur soi, les serpents ne s’approchent pas. Nous voilà rassurés ! :)

laSof

Posté le 10 octobre 2012 par dans Cambodge

3 réponses to “Un serpent un vélo et une trouille bleue.”

  1. jeanjean :

    10 octobre 2012 at 11:56

    tu demarres mal la journée !!!!!!!!gros bisous

  2. descamps :

    11 octobre 2012 at 12:13

    Plutôt que le citron je te conseille la mangouste domestique :-). 2m c’est très grand pour un rat snake. Et si c’était un cobra tu as un bon karma. Tu n’as pas pensé à faire un constat ? :-). D’un côté il est peu probable que le cobra était assuré.

  3. descamps :

    12 octobre 2012 at 10:37

    On va dire que c’était une grosse couleuvre. Comme ça on ne se fera pas engueuler par Raphael :-).