Les Ferry en Chine – Chengdu- 1/5 – les touristes

Pour la première fois nous allons en Chine. Plein d’idées préconçues, évidemment, mais aussi ouvert à tout ce qui pourrait nous surprendre et nous éblouir. Ici, nous connaissons les hordes de Chinois (dans les temples) qui crient, qui bousculent et qui font des selfies et qui (il faut le dire) sont sales (jettent leurs papiers partout).

Et puis, personnellement, nous avons eu affaire aux profs de chinois de Pauline, filles adorables, réservées, pleine d’humour et toujours très souriantes.

Raphaël avait un tournoi d’ASL (Avanced Squad Leader sur un week-end à Chengdu ce mois d’avril 2019), ce fut donc pour nous l’occasion d’aller découvrir ce pays énigmatique. Pauline ayant le HSK 3 (niveau Chinois sur une échelle qui va de 1 à 6), c’était aussi l’occasion pour elle de le pratiquer en dehors de ses leçons.

Nous décidons de partir 10 jours. Bien sûr, nous connaissant, vous saurez que nous n’irons certainement pas courir partout. Nous allons prendre le temps de se baigner dans l’ambiance de cette ville et aller au gré du vent.

Chengdu.

Ville gigantesque aussi peuplée que Paris et environ, cependant 4ème ville en Chine: 15 millions d’habitants. La surprise est de rencontrer des gens sympathiques (qui ne parlent que très peu l’anglais), mais qui se débrouillent avec une application.  Nous n’avons pas du tout ressenti de foule ou un « trop plein » de monde.

Tout est propre et sécurisé. Je pensais à notre métro parisien et j’en avais franchement honte. (même sentiment quand nous étions à Amsterdam ou quand j’étais au Japon). On ne trouve aucun papier par terre. Même au restaurant dans les petites gargottes, les gens ne jettent pas leur serviette par terre. (ce qui se fait au Cambodge avec les « hordes de chinois »)

La gare routière pour les bus est gigantesque, donc là encore, pas de bousculade, une impression que tout va bien sans stress et sans foule. Tout roule.
Ici aussi, comme au Cambodge, quand il y a un accident, les gens ne se hurlent pas dessus, les choses se règlent en douceur.

Tout est adapté pour la population, et c’est une ville très agréable qui nous a ouvert ses portes. Les gens sont hypers connectés, tout se règle à partir du téléphone, que ce soit les payements (plus de payement en liquide) , mais également la prise de vélos (il y a des vélos partout, sans borne, vous prenez un vélo là où vous êtes et le déposez là où vous aller). Et ceci pour 1euro/mois. Il y a des bornes pour prendre des batteries, pour recharger votre téléphone. Un clic, vous prenez une batterie, et un autre clic, redéposez là où vous serez. Tout est facilité. Les rues sont presque silencieuses avec des véhicules électriques, des scooters électriques et les vélos silencieux.

Alors OK, des caméras partout, nous nous amusions à les compter quand nous nous arrêtions quelque part. Jusqu’à 7 qui nous filmaient en même temps. Bon, c’est sûr… mais je n’ai éprouvé pour ma part aucune gène ou aucun malaise. Nous sourions franchement à la caméra, c’était un jeu. Bon à y vivre je ne sais pas comment je le prendrais. Sans doute en y faisant fi. (?)

Nous n’étions que des touristes, en libre circulation, enfin libre, à devoir tout de même présenter notre passeport pour prendre le bus et être pris en photo pour ça.

Ce qui m’a le plus dérangée c’est le manque de soleil. Chengdu est gris. Et un ami chinois nous a dit, « Quand les chiens voient le soleil, ils ont peur et aboient »

Comme dans plein de grande ville d’Asie du Sud Est, Il y a des gargottes partout, c’est bon, pas cher du tout, c’est épicé, pas forcément pimenté.

Nous avons voyagé un ti-peu quand même, nous sommes partis 4 jours à la mer de bambous.

 

Alors quelques photos :

Première visite, un temple Taoiste.

Pas de photographie possible à l’intérieur. D’énormes statues de personnages inconnus pour nous néophytes. Pas de guide, nous ferons donc le tour  sans trop savoir de quoi il en retourne. C’est très arboré, calme, agréable.

Le Temple est en activité et des fidèles viennent prier les différentes statues.

IMG_8290

Incité par une femme qui lui explique ce qu’il doit faire (par gestes), Raphaël va se frotter les yeux après avoir frotté les yeux de la statue. Il parait que la statut guérit là où on en a besoin.

IMG_8296

IMG_8289

IMG_8285

IMG_2086

IMG_8300

Nous irons  passer tout une après-midi et une soirée dans un quartier franchement touristique. Nous sommes dimanche, il y a donc plein de monde.

IMG_8437

 

De nombreux autochtones viennent le week-end, nous y verrons quasi aucun touriste.
Raphaël est arrêté régulièrement pour le prendre en photo… une star ici ! Comme au Laos. Vous vous souvenez ?

Là, on peut parler de foule. Et quand on dit foule, on peut se faire bousculer. Ok. Sachant qu’il n’y a aucun « excusez moi » ou « pardon », c’est comme ça, c’est culturel, on l’accepte et on bouscule aussi du coup… hahahahaha

 

Ici nous découvrons un instrument que Pauline va essayer.IMG_8313

 

 

IMG_8342

Ce quartier est  constitué de Petites ruelles étroites et se veut traditionnel.

IMG_8385

il y a des petits stands tout du long qui proposent différents artisanats :

Ici un spécialiste de la calligraphie.

IMG_8394

IMG_8389

Ici comme dans beaucoup d’endroits, quand il y a de l’eau, il y a de l’argent… j’ai toujours trouvé que c’était étrange comme idée…

IMG_8346

Ici c’est moi que l’on a arrêté pour me prendre en photo avec ma fille.

IMG_2096

Ici, démonstration : comment enrober des boulettes.  Facile, il fallait y penser….

 

Ici une femme fait des sucettes en sucre.

 

 

 

 

IMG_8352

 

 

IMG_8435

Ici c’est Raphaël qui est sollicité par ces jeunes filles… il est fier , hein !!!

IMG_8399

Les rues de Chengdu sont ici très jolies, le reste de la ville, ce sont des immeubles, des buildings pas jolis du tout. (je ne vous les ai pas pris en photo)

IMG_2095

Des femmes en vitrines qui travaillent, rassurez vous elles ne font pas comme à Amsterdam… ici elles préparent des repas.

IMG_8344

Une chinoise en habit traditionnelle de fête.

IMG_8413

IMG_8397

Ici encore  un stand spécialisé en calligraphie. C’est un art ici comme au Japon d’écrire de jolies « lettres ».

IMG_8390

IMG_8348

Jolie ruelle avec ses ombrelles… avec une jolie zobette

IMG_8334

Ici un souffleur de sucre.

IMG_8396

Monsieur se repose en attendant l’acheteur.

Quand je vous disais qu’ici tout est super connecté… regardez sur le stand, il y a des QRcodes pour se connecter directement.

IMG_2114

des bonzesses

IMG_8419

Une petite pause avant le spectacle proposé à 19h30

Le spectacle : chanteuse, équilibriste, jongleur, danse de la cérémonies du thé… et vente de calligraphie.  ssuf si vous le réclamiez à corps et à cri,  je ne mets pas de photos de ce spectacle… on trouve ça sur youtube sans soucis.   ;)

IMG_8407

 

La suite de mes articles très vite.

 

laSof

Posté le 04 mai 2019 par dans chine

Une réponse to “Les Ferry en Chine – Chengdu- 1/5 – les touristes”

  1. schweitzer :

    4 mai 2019 at 16:02

    SUPER SOPH , merci pour se partage. BISOUS

Ecrire un commentaire