funérailles chez les Khmers…. la Ieille est morte.

Bonjour,

Celà fait plusieurs mois maintenant, mais je ne voulais sous aucun prétexte oublier de faire cet article.

Il s’agit de la Ieille, la grand mère de Sophal. On l’appellait Ieille, comme toutes les vieilles que l’on nomme ainsi.

C’était une femme formidable, qui avait 86 ans et que j’aimais beaucoup.

Elle faisait elle-même son encens, le vendait pour 3 francs 6 sous aux chinois qui passaient dans son village. Village au coeur des temples d’Angkor.

Nous avions réussi à la persuader de faire un peu de marketing, pakaging pour une vente plus lucrative… nous avions réussi avec l’aide de Sophal (difficilement il est vrai) à la convaincre…

Elle me donnait de son encens en échange des soins que je prodiguais à sa famille.

la voilà…

Yayi_1

Faisant de l’encens à côté de sa maison.

11222824_10201269104447729_3148351250107977265_o

 

12194942_10201269104687735_2681257846014354534_o

Alors voilà… elle s’est éteinte.

Elle avait organisé ses funérailles, a invité tout le monde avant de mourir, c’était une grande fête où toute sa famille était présente, il était plus d’une centaine, ayant eu au moins 85 petits enfants et arrières petits enfants. Elle avait même insisté pour que son cercueil soit à côté d’elle  : prêt à la recevoir.

C’est une fête courante que l’on organise au Cambodge, pour dire aurevoir à la personne qui est très agée et qu’on estime sur le moint de mourir. Celà permet, grace à cette cérémonie avec les bonzes (moines) d’apaiser son âme également et la préparer au grand départ.

Généralement dans les 3 jours suivant la personne décède.

Pour la Ieille, ce fut plusieurs semaines.

Je voulais vous raconter ses funérailles, car nous avons été convié telle la famille la plus proche à asssister jusqu’au bout à cette cérémonie.

Après avoir veillé la Ieille durant plusieurs jours, il a été décidé par le Khru Khmer (le chaman local) de la date de son incinération.

– Le Khru est en effet demandé pour tous les actes important de la vie, et c’est lui qui donne les indications sur les bonnes dates … de mariage, d’incinération, d’ouverture de commerce etc…  –

 

Nous voici donc sur le chemin pour emmener la Ieille à l’incinération.

 

 

 

Devant se trouve une charette tiré par une mobylette, dessus se trouve la musique, forte nazillarde caractéristique et reconnaissable entre toute (je vous épargne de sa musique, ça casse quand même les oreilles méchamment) La charettes portent également les tous petits enfants, la glacière, et les boissons.

Derrière cette charette se trouvent les petits enfants de la Ieille qui portent sa photo qui restera devant le crématorium durant toute la cérémonie.

 

IMG_2440

 

IMG_2441

la Ieille est dans un cercueil décoré, porté par un corbillard à 4 roues. Autour d’elle, des bonzes qui prient et des gens de sa famille :

Sophal me précise : Il y a 4 filles et 4 garçons ainsi que 4 bonzes.

Les filles tiennent chacune une écuelle en terre, les garçons tiennent chacun 1 long stick de bambou décoré , qui servira par la suite, nous le verrons.

Dans/devant  le corbillard se tient également le plus vieux des bonzes qui est assis en méditation pour aider l’âme à rester sur le bon chemin avant son départ.

IMG_2450

Ce sont les gens de sa famille les plus proches (ses enfants entre autres) qui tirent le corbillard. Les enfants de la Ieille se sont rasés la tête en signe de deuil. Sophal s’est juste coupé quelques centimètres en signe de respect. Les petits enfants qui l’ont bien voulu l’ont également fait.

 

IMG_2453

L’arrivé au crématorium, à quelques kilomètres de son domicile

IMG_2456À l’arrivée, on en fera 3 fois le tour.

IMG_6591

IMG_2457Puis, c’est la mise du cercueil dans le four crématoire.

IMG_2481

En attendant la crémation complète, il y a des photos qui sont faites à côté de la photo de la Ieille.

On photographiera même son cadavre avant la fermeture du cercueil.

Celà se fait dans une bonne ambiance, où les personnes sont souriantes, et ne montrant pas leurs émotions. (classique en Asie)

Il n’y a que Sophal qui s’est laissée aller dans mes bras pour pleurer. Il faut dire qu’elle est devenue plus française que Khmer, étant avec nous depuis 6 ans, sans avoir voulu en aucun cas la changer, le changement s’est fait… tout seul.  En bien ou en mal ? en tout cas, c’est ainsi.

IMG_2477

Et donc c’est l’attente….

Sophal et Pauline IMG_2465

Pauline et  l’une des arrières petites filles de la Ieille :  SreiLéa. (qui est parrainée par Claude, si vous avez bien suivi notre blog) et qui elle, a voulu se raser les cheveux.

IMG_2493Toujours Pauline et Sophal…

IMG_2531

Sophal, sa maman et Tchut une femme que l’on aime aussi beaucoup.

IMG_2527

les personnes attendent IMG_2521 IMG_2518

 

les enfants jouentIMG_2516

les Ieilles balayent autour du crématorium

IMG_2532

Une personne chargée de vérifier où en est la crémation, atise les flammes, mélange, …

A un moment, quand ce sera « regardable », il me proposera à moi (comme aux autres d’ailleurs) de regarder les restes de la Ieilles entrain de se consumer.

J’avoue que ce n’est pas une pratique commune en Europe… tout comme la suite d’ailleurs…

IMG_2515

Pendant la crémation, des bonzes chantent et l’assistance prie devant le four.

IMG_2512

Après les chants, les bonzes s’écartent un peu et attendent la fin de la crémation.

IMG_2502

Enfin, au bout de 2 à 3H, les cendres sont sorties,

IMG_2533

Retournées et mises à terre, les cendres sont posées sur le sol bien nettoyé et préparé par les autres Ieilles du village.

IMG_2535

On rajoute du sable pour pouvoir créer une forme humaine, qui symbolisera la Ieille.

IMG_2537

Un hôtel sera dressé à côtés des cendres, le coin délimité par  l’Atchar (le maître de cérémonie; en blanc sur la photo, portant un fanion qui symbolise l’âme de la Ieille).  Les cendres ont été également arrosé d’eau pour les faire refroidir plus vite.

Les 4 coins ont été délimités par les 4 sticks portés par les 4 garçons qui étaient sur le corbillard.

IMG_6609

Création de la silhouète de la Ieille.

IMG_6616

 

Quand la forme d’une personne est terminée, tête à l’est, on lui ajoute des yeux, la recouvre d’une grande feuille de bananier et de la banière de l’Atchar.  L’Atchar fera des prières, tournera autour des restes de la Ielles, tout en priant et en récitant des mantras.

IMG_6619

 

Tout le monde assiste bien sur à cette cérémonie.

IMG_6620

 

Puis les invités, sont priés de se mettre autour et de se passer des bougies (qui feront 7 fois le tour de l’assemblée). Il s’agit d’aider à la création du nouveau corps de la prochaine réincarnation.

IMG_6626

 

Ensuite l’Atchar priera (encore) pour L’âme de la défunte, la vantant de ses qualités, ensuite, il retournera la personne faite. C’est à dire qu’il modèlera à nouveau le sable et les cendres pour que la Ieille se retrouve face à L’ouest, pour que son âme puisse partir dans la bonne direction.

Il priera pour qu’elle puisse avoir une bonne et meilleure réincarnation que celle qu’elle a eu jusqu’à présent.

Et dans un mouvement « magique » fera s’envoler l’étendar. Signe que l’âme est bien partie.

Ensuite, l’Atchar invitera tous les participants à ramasser les restes de la Ieille.

 

IMG_6631

C’est l’Atchar qui décide de l’arrêt de la collecte des os. Les os récupérés seront lavés par de l’eau,

IMG_6632

puis par de la l’eau de coco.IMG_6636

Quand les restes seront bien lavés, on les mettra dans un drap blanc

IMG_6637

 

Et l’eau et l’eau de coco qui auront été récupérées dans une écuelle, seront passés aux gens qui le souhaitent pour êtres bues.

Sophal en a bu, toutes ses filles également. Sophal m’en a gentillement proposé. J’ai décliné, car il n’y en avait pas beaucoup,…   ;)

Cette eau aurait des vertues de guérison et je vais bien merci   ;)

IMG_6640

Le maman de Sophal,  récupère donc les restes de sa mère et repart chez elle accompagnée de toute sa famille.

IMG_6644

Des véhicules, motos, et autres, sont prévus pour ramener tout le monde au village. La fête n’est pas terminée, c’est encore un repas servi en famille qui attendent les convives.

IMG_6646

Les os de la Ieilles seront ensuite mise dans une urne par l’Atchar, qui sera elle même mise dans un stupa ou dans une pagode.

L’urne funéraire chez Sophal et sa maman.

20160514_133514

Sophal et sa maman ont préféré garder  l’urne à la maison jusqu’à une prochaine cérémonie. Sophal et sa maman sachant que l’esprit de la Ieille est « gentil », il ne fera pas de mal à sa famille. Sa maman prend soin de la nourrir tous les jours par des offrandes.

7 jours après, il y a une nouvelle fête d’organisée. Normalement, son âme est bien partie.

100 jours ensuite, une nouvelle fête est normalement organisée. Sophal me dira qu’il ne l’ont pas faite mais que « ce n’est pas un problème, ce sont les gens riches qui peuvent se permettre de refaire une nouvelle fête ».

voilà… la prochaine cérémonie commentée sera sans doute celle de Sophal… mais cette fois-ci…pour son mariage !

Posté le 14 mai 2016 par dans Cambodge

Ecrire un commentaire