Thiv, suite -recherche de parrain/marraine.

Rappel :

les 2 premiers articles sur THIV à retrouver sur mon blog :

http://famille-ferry.fr/?p=12734

http://famille-ferry.fr/?p=12837

petit résumé :
Thiv est un garçon de 13 ans qui est handicapé, et qui a vécu durant 12 ans sous la maison familiale sans aucune stimulation.
Il est arrivé dans mon cabinet pour un soin, mais sa demande était « d’aller à l’école »
Émue et touchée par ce garçon qui ne faisait que répéter cette phrase en boucle, avec quelques amis, je suis allée voir sur place ce qu’on pouvait faire pour l’aider.
Delà est né le projet de monter un parrainage pour lui permettre d’avoir une vie de petit garçon « normal ».
Des parrains et marraines se sont mobilisés sur une année, arrive la seconde année, et les dons sont maintenant insuffisants pour faire perdurer ce projet.
Voici donc les dernières nouvelles le concernant.

NOUVELLES :

Août 2015

Thiv a fait sa rentrée en Août 2015 en Year 1 (CP) avec son petit frère.
Il est dans l’école de son village,
Thiv va donc à l’école tous les matins, du lundi au samedi compris.
Tous les après-midi, il a un cours d’une heure d’anglais à domicile.

Septembre 2015

Je me suis rendue à Handicap International pour faire le point et voir si nous pouvions faire plus pour lui au niveau médical.
Il s’avère que Thiv a un problème cérébral qui ne pourra pas évoluer. Il n’y a rien à faire de plus de ce côté d’après les médecins rencontrés.

Tous les dimanches, Sophal se rend dans la famille pour voir quel progrès fait THIV et rester en contact avec ses profs et ses parents.

Janvier 2016

Je suis allé voir THIV sur place, chez lui,

Je l’ai trouvé devant sa table en dessous de la maison, devant le tableau d’anglais, en train d’écrire sa leçon. Il a pu me montrer ses cahiers, et me lire son livre d’anglais.

C’était très émouvant pour moi de voir les progrès réalisés.

D’une part, nous n’avions pas prévenu de notre arrivée, et d’autre part, au départ de ce projet, le professeur d’anglais n’était pas optimiste quand à sa capacité d’apprendre.
Or, nous avons persévéré, trouvant très important de la stimuler plus encore que les autres enfants.
Resté 12 ans, sans aucun apprentissage, à ne rien faire, il est clair que son cerveau était « rouillé » car jamais stimulé et sa capacité de suivre très amoindri. Étant de plus handicapé, c’était une véritable gageure pour lui.

Il était content et fier de nous montrer ce qu’il avait appris, un peu fébrile aussi.
C’était très émouvant.

Je serai heureuse de continuer de le suivre et continuer dans ce sens.

Thiv, chez lui devant sa table de travail. (entouré des enfants du village attirés par notre présence)

IMG_3153

IMG_3143

IMG_3145

projet futur :

Pour la suite, il existe une association près des temples qui s’occupe de former les personnes handicapées en vue de leur donner un travail.
– travail de la laque et/ou de la pierre –
Il s’avère que si Thiv arrive à être autonome, il pourra intégrer cette école dès qu’il aura 15 ans.
(il en a 13 à ce jour)

Nous lui avons montré comment se muscler les bras, pour pouvoir ensuite se déplacer seul, avec et sans son fauteuil pour qu’il puisse devenir autonome, notamment quand il doit se rendre aux toilettes. Étape nécessaire pour pouvoir intégrer l’association.

Nous allons donc essayer de mettre en place ce projet, car si Thiv est heureux et que sa situation actuelle lui convient, il ne faut pas obérer le futur qui serait pour lui de pouvoir gagner sa vie sans retourner sous la maison familiale, et sans faire la manche dans la ville. – Ce qui est malheureusement le lot des personnes handicapées non prises en charge –

le budget actuel nécéssaire est de :

20 dollars/semaine pour la famille, la maman devant l’accompagner à école tous les jours et rester avec lui pour l’intendance.
D’où le manque à gagner de 20 dollars qui est comblé pour ne pas pénaliser la famille.
La remorque, nécéssaire pour l’emmener et le ramener avec son fauteuil :
2 dollars/jour.
5 dollars/semaine pour Sophal, qui va dans la famille chaque semaine, qui est en lien avec tous les protagonistes de ce projet.
Le prof d’anglais de Thiv qui prend 45 dollars/mois.
frais divers : 10 dollars/mois. (vêtements, fournitures scolaire, … )

Ce qui fait un montant de : 210 dollars/mois en moyenne
Actuellement, nous avons 3 parrainages pour un total de 100 dollars.

Ce qui fait un déficit de 110 dollars/mois.

Il me faut donc trouver de nouveaux parrainages pour continuer ce projet.

merci à vous tous pour votre aide et votre soutien dans ce projet.
Et merci de faire passer cette info… :) pour que ce projet puisse perdurer.

laSof

Posté le 12 février 2016 par dans Cambodge, Thiv

Ecrire un commentaire