recherche parrain ou marraine, ou les deux :)

Il s’appelle Thiv THOEUN, il est né le 23 février 2003. Il a 12 ans.

1

Thiv

Il habite à la campagne, à 3/4H de Siem Reap.

Il a 4 frères et soeurs

Un jour la maman de Thiv me l’a emmené pour un soin.

Thiv est handicapé de naissance, il ne peut se servir de ses jambes.

Après avoir discuté avec lui, il n’a qu’une seule demande : retourner à l’école.

Il ne va plus à l’école : c’est trop compliqué, il est incapable de se tenir sur une moto, il faut pour l’emmener un taxi ou un tuktuk.

De plus, il lui faut quelqu’un pour le seconder dans la journée, l’emmener aux toilettes, monter les marches etc…

Sa grande sœur l’a bien accompagnée à l’école, mais durant une seule année. Maintenant, elle travaille pour aider sa famille.

Actuellement, Il passe son temps en dessous de la maison, assis par terre sans occupation, ou dans sa chaise roulante.

<br>

Le laisser à son triste sort me déchire le cœur.

<br>

Nous décidons, Katia et moi d’intervenir et de trouver une solution pour qu’il puisse vivre une vie de petit garçon normal.

<br>

Je prends contact avec Christian Michel, qui a fondé une ONG qui aide à la scolarisation des enfants

(nous en avons parlé dans un article précédent que l’on peut retrouver ici : http://famille-ferry.fr/?p=5645

ou sur son site web :      www.ecole-cambodge.org/ )

Je lui parle de Thiv et nous décidons le lendemain même d’aller à sa rencontre et celui de sa famille.

9

Le père est au travail, sa mère est restée ici pour nous accueillir.

2

La famille est extrêmement pauvre, ils vivent dans une maison en paille, sans électricité. De plus, la tante de Thiv vient de mourir. Sa famille accueille donc 4 enfants supplémentaires tous scolarisés. (cela fait 9 enfants au total)

<br>

Nous discutons avec Thiv, sa maman et Christian pour trouver une solution.

7

Sophal est là pour faire l’interprète.

5

Amaury (l’ami de Katia) demande à Thiv ce qu’il souhaite, « aller à l’école » et ses occupations actuelles. « aucune »

3

Nous faisons quelques photos; le petit est passé sous l’eau pour qu’il soit propre pour les photos :)

petiteau

1

2

3

la petite soeur et le chien

4

les voisines

voisine

Après avoir étudié les différentes possibilités,  nous adoptons l’idée suivante :

Qu’il soit hébergé dans une famille à côté de l’école. La famille s’engagerait à prendre soin de lui, le jour comme la nuit.

Et Thiv retournerait les week-end chez ses parents.

Pour cela, nous allons visiter l’école de Christian à quelques kilomètres de là qui est succeptible de l’accueillir.

<br>

Photos :
sur la route…

IMG_2422 puis nous arrivons :

11

des enfants jouent dans la petite cour :

IMG_2402

IMG_2403

IMG_2405

IMG_2407

IMG_2410

Nous rencontrons les professeurs.

12

le professeur d’anglais :

IMG_2413

la salle de classe d’anglais :

IMG_2416

IMG_2420

L’ONG de Christian prendrait en charge tous les frais de scolarité ainsi que les fournitures nécessaire.

Christian a trouvé une dame qui accepterait de loger Thiv chez elle et s’en occuper nuit et jour, ainsi qu’à l’école pour 130 dollars/mois, repas compris.
La partie nourriture serait pris en charge par la famille.

<br>

Il faut également un tuk-tuk qui l’emmènerait le vendredi soir chez ses parents et le ramènerait à l’école le lundi matin.

Je n’ai pas encore le tarif d’un tuk-tuk  : celà devrait être fait bientôt, celà est onéreux, car les tuktuk sont basés sur Siem Reap… Nous recherchons la solution la plus adaptée et la moins oonéreuse.

<br>

Une autre solution serait d’inventer un siège pour protéger ses jambes qui s’installerait sur une mobylette, ce qui réduirait les frais de transport par moitié.

<br>

Nous allons aussi rencontrer le médecin qui a diagnostiqué son handicap pour voir si tout a été fait pour lui… opération, ou appareillage possible.

<br>

Nous recherchons un ou plusieurs sponsors.

<br>

Il s’agit pour cet enfant de reprendre une vie quasi-normal.

<br>

Nous lançons donc un Appel aux dons ou un appel à un (ou plusieurs) parrainages pour redonner espoir à ce jeune garçon. Pour qu’il puisse aller à l’école, apprendre à lire et à écrire le khmer, mais aussi l’anglais indispensable ici. Et qu’il puisse ensuite apprendre un métier compatible avec son handicap.

<br>

laSof

<br>

Dernière minute : nous avons déjà un parrain avec 50 dollars/mois…   :)  :)  :)  merci Stéphane !

<br>

Faite passer cette info à vos amis … merci ! :) :) :) et d’avance merci pour Thiv.

Posté le 30 mars 2015 par dans Cambodge

Ecrire un commentaire