Animals Security Club !

Il y a presque 6 mois maintenant Pauline a monté un club, le « ASC » : Animals Security Club.
Dans ce cadre là : elle vient en aide aux animaux blessés. Qu’elle m’apporte pour des soins ;)
Elle a déjà sauvé plusieurs oiseaux, chien, chats…

Ce jour là, nous décidons d’aider Josette qui aident elle même nombre d’animaux malades.
Nous serons donc tout un petit groupe que voici

Et nous partons dans une pagode donner des soins et à manger à des chats abandonnés.
Explication du pourquoi et du comment :
Au Cambodge il n’y a pas de SPA, on ne tue pas non plus les animaux à la naissance sous prétexte de régulation des naissances (principe bouddhiste); et rares sont aussi les chiens et les chats stérilisés.
Alors, beaucoup de chiens sont gardiens de maisons, trainent en liberté de ci de là, et parfois en meute. S’ils sont tous à quelqu’un, ils sont parfois uniquement nourris de ce qu’ils trouvent et font les poubelles.
Ils ne sont jamais en laisse. Ils sont dans les rues ou dans les cours et le soir sont souvent rentrés dans les maisons pour servir de signal d’alarme en cas d’effraction. Quelques uns dorment sur les routes.
Parfois aussi, ils peuvent disparaitre lors du nouvel an chinois. Ainsi devant chez nous, il y avait 5 chiens en grande forme qui ont disparu quelques jours avant cette date fatidique.
Oui, les chinois mangent du chien, les vietnamiens aussi et les Cambodgiens, s’ils n’ont pas le choix. Et le Cambodge est plein de chinois et de vietnamiens. :(

Pour les chats, ils sont bien utiles pour faire la chasse aux souris et sont appréciés près des réserves de riz. Ils n’ont pas forcément de nom, et vivent de ce qu’on veut bien leur donner, ils sont très actifs dans la chasse aux nuisibles.
Mais effectivement, il n’y a aucun contrôle des naissances. Alors, la nature fait le reste…les chiens souvent tueur de chats ne s’en privent pas, et lorsqu’en ville une nouvelle portée est non désirée, et bien on l’emmène à la SPA du coin à savoir: la pagode.

Josette, une femme française d’ici qui a vécu plus de 20 ans au Japon, en plus de s’occuper régulièrement d’aider les enfants et les gens dans le besoin, s’attache aussi à s’occuper des animaux laissés à l’abandon.
C’est dans ce cadre là que je lui ai offert mes services de soins pour l’aider dans sa tache souvent très ardue et que Pauline a accepté de nous accompagner dans le cadre de son club !

Car si les animaux ont effectivement des maitres, ceux-ci laisse la nature faire les choses (toujours selon le principe Bouddhiste), si un chien est malade, et bien, il le restera et en mourra certainement. Les gales, puces et autres fléaus ne sont pas traités non plus.
Si par contre un « barang » vient pour soigner l’animal, le propriétaire en sera reconnaissant, mais il faudra revenir tous les jours pour le soigner.
C’est ce que fait Josette en allant de ci de là visiter et prendre soin des animaux qui en ont besoin.

Ce jour là, c’est donc dans une pagode que nous nous rendons.
Nous partons à la rencontre de tous ces petits monstres, Pauline, les petites voisines Nalédi et Lécédi, Olivier, Josette et Isabelle, (photographe qui m’aura gentiment autorisée à utiliser ses photos pour le blog).

Le vénérable n’est pas présent ce matin là, mais quelques jeunes bonzes, (de 10-12 ans ?) nous regardent faire.
Josette a prévu de quoi leur faire l’aûmone.

La présence de gamelles prouve que certains fidèles nourrissent un peu les chats qui sont tout de même famélique.
Il y a également un chien et un chiot.
Etonnamment, chiens et chats vivent en harmonie ici.

Voici quelques photos de chats, chatons, et de notre travail sur place : nettoyage des yeux, portage de repas, désinfections, soins.



Josette montre ce qu’il faut faire et comment :


Un soin à la femelle, qui allaite presque sans discontinuer tous ces chatons… il y en a une vingtaine qui trainent par là !!!

le repas

chat repu et soigné !

Nalédi et Lasédi :

Lésédi :

(on dirait notre Lolita en petit !)
Nalédi :

Et la fondatrice et bienfaitrice du ASC : Pauline bien sur !

Quelques photos prises par Pauline :

Et voilà….

Nous repartirons avec l’idée d’une demi-journée bien remplie et satisfaits d’avoir aider ces pauvres petits êtres si mignons.
Il fut tout de même difficile de ne pas les ramener tous à la maison !

laSof

Posté le 04 mars 2013 par dans Cambodge

Ecrire un commentaire