une journée à la campagne chez Sophal 2

Je vous ai parlé de notre arrivée et de notre repas. Nous avons pu découvrir également toutes les activités faites par la famille de Sophal pour vivre et gagner leur vie.
D’une part, Sophal apporte un revenu non négligeable par son travail comme aide chez nous.
Son beau frère qui a été réquisitionné par l’armée, gagne sa vie en tant que maçon pour 3 ou 4 dollars par jour à Siem Reap. Il organise également des mariages car il fut Bonze auparavant. Quand il est mobilisé, comme en ce moment, il est payé moins de 1 dollar par jour.
D’autre part, les fruits sont récoltés pour être vendus.
Sophal nous montrera de jeunes manguiers de 3 ans qui donnent déjà beaucoup de fruits. Elle nous montrera ses arbres et ceux de sa soeur.

Le riz est produit en grande quantité pour la consommation personnelle mais également pour être vendu. Pour une personne adulte, il faut compter entre 750g et 1kg de riz par jour.

Avec le riz, les femmes de la maisonnée cuisinent des gâteaux de riz aux bananes emballés dans des feuilles de bananier pour être vendus.

Des poissons sont pêchés surtout pour la nourriture familiale.
La grand mère fabrique des bâtons d’encens :

le prix espéré : 100 batons pour 1/4 de dollars.
La mère répare, elle même, la toiture de l’écurie et du poulailler avec des feuilles de latanier.


Comme elle ne trouve pas de latanier sur place, elle part 4 à 5 jours dans un autre village pour en récolter. Elle part avec une personne de son village qui a une mobylette.

La famille pourrait récolter également du sucre de palme : ici, Sophal nous montre comment grimper sur le palmier à sucre.


Mais ceci est dévolu aux garçons, et comme il n’y a pas d’homme qui puisse s’en occuper tous les jours, d’autres personnes du village le font.
Ici, le sucre récolté est mis à cuire pour enlever le surplus d’eau.

Le voisin, fabrique des flutes pour les vendre sur le site d’Angkor. Ce travail de vente est dévolu aux enfants.






Pauline, de son côté, a joué tranquillement….


Le bébé, quant à lui, après avoir pourchassé Pauline et les petits chiots, s’écroule pour un repos bien mérité dans le hamac !

Nous repartirons avec des fruits de leur verger.
Et voilà une superbe journée écoulée, merci à Sophal et à sa famille pour leur gentillesse et générosité !

Posté le 01 février 2011 par dans Cambodge

Une réponse to “une journée à la campagne chez Sophal 2”

  1. za² :

    2 février 2011 at 20:56

    j’aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarive!!!;o)
    c’est super merci!!!

Ecrire un commentaire